Le morceau de casse-tête manquant

 

puzzle

J’ai toujours cru que, dans la vie, les choses qui te sont vraiment destinées arrivent au bon moment pour toi. Tu n’as pas besoin de te battre, les étoiles s’enlignent et les évènements se produisent pour toi dans le bon ordre. Que c’est comme un morceau de casse-tête, si tu dois forcer pour le faire rentrer, ben c’est que ce n’est juste pas le bon morceau. Choisis-en un autre…

Dans la vie de tous les jours, je ne suis pas chanceuse dans les jeux de hasard. Je pense que le plus que j’ai jamais gagné au 6/49 c’est 20$. Dans les tirages, je ne gagne jamais. En fait pas vrai, j’ai déjà gagné un chocolat de Pâques que les Lions faisaient tirer à mon école primaire. Je devais être en 3 ou 4e année et c’est le seul et unique prix de ma vie je crois. Demande-moi de choisir une file à l’épicerie, aux douanes, à l’aéroport… bref n’importe où et je te garantis que je vais choisir la file qu’il va avoir un problème de caisse ou que la p’tite madame va argumenter avec la caissière parce que son paquet de bas devrait passer à 25% de rabais.

Mais dans ma vie personnelle, j’ai vraiment de la chance. En fait, chance, je ne sais pas si c’est le bon mot. Mais j’ai définitivement une bonne étoile qui travaille fort pour que j’ai toujours le bon morceau de casse-tête dans les mains. Et ce dernier morceau de casse-tête, je peux vous dire qu’il me fait sortir de ma zone de confort en maudit.

En juin dernier, j’ai été approché par une connaissance pour un nouveau travail. Ben oui, un travail. Moi qui ne cherchais pas à travailler. Moi qui ai déjà un travail à presque temps plein qui est de conduire mes zinfins à l’école ou à leur sport respectif. Pis croyez-moi, c’est du sport ! Moi qui suis toujours agent de voyage, parce que j’adore ce métier et que je ne suis juste pas capable d’arrêter complètement 😉 Je viens d’ajouter une autre corde à mon arc. Je suis maintenant une ‘’ Destination Services Consultant ». Qu’est-ce que ça mange en hiver ? C’est un service d’aide pour les gens qui sont relocalisés à Seattle dans le cadre de leur travail. Les compagnies comme les Amazon, Microsoft et Starbucks de ce monde font appel à la compagnie pour laquelle je travaille (et des consultants comme moi) pour aider leurs employés à se familiariser avec la région de Seattle. Mes tâches varient en fonction du type de contrat, mais ça peut inclure : aider à trouver une maison ou appartement, leur faire visiter la région de Seattle, suggérer les bons quartiers pour les écoles, aider à obtenir leur carte d’assurance sociale ou leur permis de conduire. C’est exactement comme nous, on avait bénéficié d’un service d’aide pour trouver notre maison à l’époque. Je suis de l’autre côté du décor maintenant. J’ai eu mes 2 premiers contrats la semaine passée. 2 cas bien différents, qui demandaient tous les deux des services d’aide à trouver une maison dans un cas et un appartement dans l’autre. Ils avaient tous les deux sélectionné un plan de relocalisation qui incluait un ‘’area tour’’ donc une visite de Seattle. Oh my god, ça faisait longtemps que je n’avais pas été stressée comme ça. J’avais tellement peur que mon niveau d’anglais ne soit pas adéquat, que je ne sois pas assez ‘’professionnelle’’, que je ne puisse pas répondre à toutes leurs questions, que je me trompe de chemin pis qu’on se perde (allo la crédibilité !)

Pour mon premier contrat, ils voulaient vraiment se concentrer sur le centre-ville de Seattle uniquement. Alors, j’ai opté pour un tour à pied, question de leur montrer les bars tendance, les rooftops bars les plus hot en ville. Les meilleures places pour faire leur épicerie, les restos qui valent vraiment le détour. C’était vraiment une super première expérience. J’étais leur guide privé pour quelques heures et on a jasé de leur vie et notre expérience réciproque de relocalisation. Parce qu’il faut savoir que quand des expats se rencontrent, ben ça parle toujours de leur expérience 😉

Pour mon deuxième contrat, ils voulaient trouver une maison en banlieue, mais ils ne savaient pas exactement où, alors j’ai fait avec eux un tour de toute la banlieue pour leur montrer les avantages et les bons spots à connaitre sur le Eastside pour chaque ville.

Pour moi, ce nouveau job, oui, c’est vraiment sortir de ma zone de confort. Travailler en anglais est un gros obstacle à franchir pour moi parce que je ne me croyais pas assez bonne pour le faire. Mais wow, c’est vraiment quelque chose pareil de repousser ses limites, faire quelque chose de nouveau et surtout apprendre. Continuer d’apprendre peu importe l’âge. On verra où tout cela nous mènera, mais j’ai vraiment l’impression que ça vient d’apporter un beau vent de fraicheur que je n’attendais même pas dans ma vie. Comme quoi oser, foncer, essayer des nouvelles choses, c’est toujours bon et ça nous aide à grandir en tant que personne.

Aussi, je tiens officiellement à remercier du fond du cœur toutes les personnes qui nous ont visité depuis qu’on est déménagé ici. Grace à vous j’ai pu me pratiquer pendant 2 ans à devenir une super guide de Seattle et maintenant, je suis payée pour le faire 😉

 

seattle skyline test

Une réflexion sur “Le morceau de casse-tête manquant

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s