Politique américaine 101

 

WeThePeople

 

Bienvenue à ma version abrégée de politique américaine telle que vue et comprise par une Québécoise. J’ai aucune prétention de tout savoir parce qu’il doit bien y avoir 40 millions de nuances et je ne suis clairement pas rendu à ce niveau-là anyway.

J’ai toujours beaucoup aimé l’histoire en général, mais je me souviens d’avoir toujours aimé les films qui parlaient de l’histoire américaine. Ça m’a toujours intéressé pour une raison qui m’échappe encore. Ma mère me dirait surement que dans une vie antérieure j’ai dû être impliquée dans la politique américaine de cette époque. Oh my god, j’étais peut-être George Washington (rien de moins!) ou la femme d’Abraham Lincoln HAHAHA !!!  Bref, revenons sur terre et surtout aux films. J’ai souvent écouté le film National Treasure avec Nicolas Cage et je le ré-écoute encore s’il passe à la télé 😉. Ce n’est pas tant pour ses talents d’acteur on s’entend, mais pour l’histoire, le fun de la chasse aux trésors parmi les évènements majeurs du début des États-Unis et tous les éléments historiques qui y sont présentés. Il y a une portion de moi qui veut bien croire que les grands hommes, qui ont marqué notre monde et notre histoire, ont laissé un héritage caché quelque part !!

Pour bien commencer ma leçon et dans le but de mieux savoir où l’on s’en va, il faut savoir d’où on vient, n’est-ce pas ? Faisons donc un bond jusqu’en 1770 pour mieux comprendre.

1770 à 1773 – On est encore à l’époque des 13 colonies, sous le pouvoir de l’Angleterre. Pouvoir qui, on le sait tous est contesté à cause de plein de guerres en Europe et que l’Angleterre cherche à se ‘’financer’’ en taxant plus ses colonies d’Amérique. Ça commence à sentir le ‘’Tea Party’’ à Boston…

1774 à 1775 – Plusieurs ‘’incidents’’ éclatent partout dans les colonies et la guerre d’indépendance américaine commence…

1776- Le 4 juillet 1776 la déclaration d’indépendance américaine est signée. Il est évident qu’il faut établir les nouvelles règles de ce pays en formation. Le tout nouveau congrès travaille sur un document : les articles de la confédération. Ce document à pour but de garantir une certaine paix et l’union entre les colonies. Malheureusement, ça a complètement échoué. La plupart des colonies manquent cruellement d’argent à cause de l’effort de guerre auquel ils ont participé pendant plusieurs longs mois. Le Congrès n’arrive pas à collecter des ressources financières assez importantes. Les colonies sont jalouses une de l’autre et se taxent entre elles-mêmes. Bref, comme nouveau pays ça part pas bien. Moi, si j’avais vécu à cette époque je me serais clairement dit : « on vient de faire la guerre, 25 000 personnes sont mortes, pis finalement on a changé 4 x 25 cents pour 1 piastre!’’ Mais bon, une chance qu’ils ont été plus persévérants que moi je l’aurais été. Parce que je trouve, qu’au final les américains se sont dotés d’un sacré bon système (Je parle ici de la vue d’ensemble, du principe de base. Dans l’application il y a des lacunes comme m’importe quel pays. Il n’y a rien de parfait en ce bas monde 😉)

1778- Les pères fondateurs se rendent bien compte que ça ne marche pas fort leur affaire. Ils se réunissent pour créer la convention constitutionnelle. C’est cette même constitution que l’on connait aujourd’hui. Grâce à ce document, ils ont créé un pays basé sur le peuple et non sur les monarchies. Ce n’est quand même pas rien…

« Nous, le Peuple des États-Unis, en vue de former une Union plus parfaite, d’établir la justice, de faire régner la paix intérieure, de pourvoir à la défense commune, de développer le bien-être général et d’assurer les bienfaits de la liberté à nous-mêmes et à notre postérité, nous décrétons et établissons cette Constitution pour les États-Unis d’Amérique. »

Les mots les plus importants sont les premiers : « Nous, le Peuple des États-Unis » (« We, the People of the United States »). Ils contournent une difficulté pratique : il n’était pas sûr que tous les États ratifient la Constitution, et il n’était donc pas possible de les énumérer, comme le faisaient les articles de la confédération. Mais surtout, la formule fonde la Constitution sur le peuple entier et non sur les États en tant que tels. C’est la Constitution d’une nation, et non un simple traité de confédération. Ces mots affirment le caractère démocratique des États-Unis et donnent à la Constitution le sens d’un contrat social selon les principes de Jean-Jacques Rousseau.’’[1]

C’est prévu que la Constitution entrera en vigueur dès que 9 des 13 États l’auront ratifiée. Ça a pris pratiquement 3 ans pour que les 13 États acceptent de ratifier le texte. Delaware étant les premiers et Rhode Island les derniers.

Les textes de la constitution commencent avec la division des pouvoirs : le pouvoir exécutif qui est donné au président. Le pouvoir législatif qui est donné au Congrès. Le Congrès est en fait l’union de la Chambre des représentants et du Sénat. Ce sont eux qui décident et votent les lois. Le pouvoir judiciaire est quant à lui donné à la Cour suprême. Elle a le pouvoir d’appliquer les lois. Le principe est de séparer le pouvoir en 3 entités distinctes. Si on part du fait qu’à l’époque, le pouvoir c’est en fait des monarchies absolues. Ça veut dire qu’il n’y a aucune distinction entre les 3 types de pouvoir. Un monarque peut décider de faire ce qu’il veut, à qui il le veut sans que personne ne l’empêche. L’idée, ici, est vraiment tirée de ça. De faire en sorte que celui qui décide les lois n’est pas celui qui les applique directement et ainsi éviter les abus et être le plus impartial possible. C’est tu pas beau? Faut dire qu’en 2018 avec le président actuel on peut se dire une chance qu’il ne contrôle pas tout-tout-tout, right ?

Les textes de la Constitution se poursuivent avec les 10 amendements. Ils se concentrent, pour la plupart, sur les droits du peuple ou Déclaration des droits (Bill of rights). Le plus connu de ces amendements c’est le fameux #2. Le peuple a le droit de détenir et de porter une arme. Pis on s’entend ici que port d’arme ne veut pas juste dire, avoir une arme à la maison dans une armoire barrée. Ça veut vraiment dire PORT d’arme. Que ce soit dans le coffre à gant de son pick-up, à sa ceinture ou dans sa sacoche en allant magasiner au Wal-Mart !!!

Après la guerre de sécession (1861-1865), ils ont ajouté 5 autres amendements dont ceux rendant l’esclavage interdit et le droit de vote ouvert à toutes les races ainsi qu’aux ‘’anciens esclaves’’. Sans oublier le fameux #14, qui vient d’être remis sous la lumière du jour parce que Trump le remet en question : toute personne née aux États-Unis en est citoyen. Le temps nous dira s’il réussit à le modifier ou complètement l’éliminer.

D’autre amendements ont été ajoutés et quelques changements mineurs ont été apportés au XXe siècle mais en gros la base était là, et ce depuis le tout début au XVIIIe siècle.

En lisant les 10 premiers amendements, on comprend vraiment l’esprit qui a tissé la philosophie américaine. Le droit du peuple, pour le peuple pas pour l’aristocratie. Ce qui m’épate dans tout cela c’est qu’à la base ils ont écrit ça en pensant, de façon très moderne, à protéger le peuple de 13 États avec environ quelque 2-3 millions d’habitants. En 2018, elle est encore d’actualité (dans l’ensemble) et réussit à faire fonctionner un pays de 50 États et plus de 300 millions d’habitants. Semble t’il que le secret de la longévité de la Constitution américaine viendrait de quelques points intéressants. 1- Elle focusse essentiellement sur les droits citoyens. 2- Le texte a été écrit de façon négative, exemple l’État ne peut faire bla-bla-bla, plutôt que de dire ce que l’État doit faire. Ça limite la portée et assure une meilleure exécution.

Je vous invite fortement à jeter un coup d’oeil aux archives nationales si vous avez envie d’en apprendre plus sur la Constitution américaine, cliquez ici

A suivre… Politique américaine 201 😉

[1] https://fr.wikipedia.org/wiki/Constitution_des_%C3%89tats-Unis

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s