Une nouvelle année commence

 

Well… ça fait une éternité que je n’ai pas eu le temps de m’assoir et d’écrire pour YULSEA. Je l’ai probablement déjà dit et je le redis, je n’ai jamais été aussi occupée que depuis que je n’ai plus de travail fixe ! L’été est passée à la vitesse de l’éclair. On est tellement chanceux d’avoir de la famille et des amis qui sont venus nous visiter. Quand on vit à l’étranger on apprécie tellement plus ces moments passés avec eux, tous les souvenirs qui se créent. Pour moi c’est tellement important. On est super bien entouré ici, mais y’a rien comme avoir de la visite de nos proches. Bref, tout ça pour dire que j’ai l’impression d’avoir juste cligné des yeux et boom ! La rentrée scolaire était déjà là. Ahh, cette rentrée scolaire qui était tellement différente cette année, tellement moins stressante, tellement plus agréable. Je ne pouvais pas m’empêcher de repenser au bordel de l’an passé. Aux sentiments d’angoisse des zinfins à l’idée d’entrer dans une école avec une langue qu’ils ne maitrisaient tellement pas. Quand je me ferme les yeux, j’ai encore le sentiment de vertige et de nausée que j’avais il y a un an. Je pense que ce sentiment, dans le cœur d’un parent, ne partira probablement jamais. Tsé quand tu as le feeling profond que tu garroches tes enfants aux lions et que tu essaies de te convaincre que c’est pour leur bien (tu le sais que c’est pour leur bien, mais l’émotionnel prend le dessus sur le rationnel ici !).  

Après un an complet en tant que résident américain, je pense qu’on a enfin pris le beat d’ici. On a vécu nos « kind of » 4 saisons, on se sent définitivement plus à l’aise et on n’a pas toujours l’impression d’avoir « de kessé » d’écrit dans le front 😉

Revenons à la rentrée scolaire… Je vous ai déjà parlé très souvent de notre école ici et des différences entre les deux systèmes scolaires. J’en ai encore long à vous raconter, haha ! Je suis définitivement de plus en plus impliquée dans différents projets et programmes de l’école, donc j’ai vraiment la chance de voir et d’apprendre à connaître les enseignants et le personnel de l’école. Avec la fin de l’année scolaire 2017-2018 nous avons perdu notre très aimée directrice, Mrs Otley. Sans blague, c’est probablement une des meilleures directrices que j’ai eu la chance de connaitre. Elle était proche des enfants, super impliquée pour leur bien-être et leur développement. Alors, avec le début de la nouvelle année scolaire, est venu le moment de rencontrer notre nouvelle directrice. Elle avait définitivement de grandes chaussures à porter, mais comme j’ai dit aux zinfins, il faut laisser la chance au coureur. Aujourd’hui 12 octobre, je peux vous dire qu’elle est tout aussi excellente dans son poste. Connaissez-vous beaucoup de directrice qui s’installe au coin de la rue et qui souhaite la bienvenue aux parents et élèves au moins 3 matins par semaine pendant 1 mois de temps ? Connaissez-vous beaucoup de directrice qui assiste aux 4 périodes de diner de son école, s’assoit avec les zinfins pour leur parler et aide au ménage de la salle après coup ? Ok ! Dans mon temps, ce qui remonte à loin dans le temps vous me direz, les directeurs/directrices s’était quand tu avais fait quelque chose de mal que tu les voyais. C’était un genre de régime de peur. Bureau du directeur = élèves pas fins. Une chance, les temps ont changé et les directeurs/directrices sont maintenant impliqués de façon  plus positives. Mais il reste que même dans nos anciennes écoles au Québec, écoles que mes 2 zinfins ont fréquentés sur plusieurs années, je n’ai jamais, jamais entendu parler de la directrice qui assistait aux heures de dîners. Je n’ai jamais, jamais vu la directrice accueillir les enfants et les parents le matin. En fait, la directrice, c’est toujours dans son bureau que je la  voyais à l’exception du concert de Noël et de celui de fin d’année. Je pense sérieusement que c’est une merveilleuse technique, ça permet de voir plus la personne, l’humain et non juste le poste. Je vois une énorme différence juste avec mes 2 zinfins. Ils se sentent beaucoup plus proche et en confiance avec la directrice d’ici qu’avec la directrice qui ne quittait jamais son bureau d’auparavant.  Si tu n’as pas de contacts avec une personne, comment peux-tu aller à sa rencontre pour lui expliquer un problème ? Un enfant n’ira pas se confier à une personne qu’il ne connait pas vraiment s’il n’a pas entièrement confiance en elle, non ?

2e personne formidable de notre école, la directrice adjointe. Je pense qu’elle connait tous les 750 élèves de l’école, sans blagues. Elle connait les enfants, leur background, leur problème de santé, qui est dans quelle classe, qui est dans le programme pour apprendre l’anglais, bref elle connait tout. J’ai fait le « lunch helper » à quelques reprises les midis pour aider à nettoyer les tables entre les périodes de dîner, ouvrir des thermos fermés trop fort… ce genre de p’tit coup de main. La directrice adjointe est présente à tous les midis, elle s’assure que l’horaire est bien suivi et que les enfants sont à leur affaires. Après 3-4 jours de lunch helper, je commence à reconnaitre des visages. Les p’tits tannants, les p’tits gênés et ceux qui ne mangent pas grand-chose. Honnêtement, parents, parlez à vos enfants c’est absolument incroyable la quantité de nourriture qui passe de la boite à lunch directement aux poubelles. Une chance, on composte à l’école… mais quand même ! Bref, j’ai spotté un p’tit gars qui jette son lunch presqu’en entier aux poubelles. Pis moi, le gaspillage ça me parle et j’essaie de faire mon possible pour l’éviter. Et de mon coté de maman, je me dis ayoye! J’aimerais ça savoir que mon fils jette le ¾ de son lunch a la poubelle si ça arrivait. Alors j’en ai glissé un mot à la directrice adjointe et elle m’a répondu : « prochain diner, montre-moi le garçon svp. Je vais te le dire s’il ne mange pas beaucoup à cause qu’il prend une médication » Ça m’a littéralement jeté par terre. C’est peut-être moi qui suis naïve et je n’ai jamais été aussi impliquée dans le milieu scolaire au Québec, mais jamais je ne me serais attendu à ce que la directrice adjointe connaisse TOUS les enfants qui prennent de la médication et TOUS les symptômes ou effets secondaires reliés.

Autre aspect à souligner. Voici comment l’entrée se fait le matin.

8h50 les enfants qui ne sont pas au service de garde peuvent arriver dans la cour d’école.

9h00 1ere cloche, c’est le temps d’entrer dans l’école et se diriger vers sa classe.

9h05 2e cloche, tu dois être en classe.

Quand la 1ere cloche sonne à 9h00, il n’y a pas de rang, pas d’ordre particulier. Il n’y a même pas de porte en particulier. Les zinfins peuvent entrer par la porte principale, soit celle du secrétariat ou par la porte qui donne accès sur la cour d’école. Les 5e années se rendent directement à leur classe portable dans la cour. Autant le matin entre 9h00 et 9h05 am ou le soir quand la cloche sonne la fin de la journée, tout le personnel de l’école se place dans les corridors, aux portes et dehors pour surveiller les zinfins qui sont en déplacement. L’infirmière surveille le ‘’drop-off/ pick-up » aux autos, la professeure d’anglais est dans un corridor au pied de l’escalier, les secrétaires sont à l’entrée principale, le concierge circule sur le trottoir à l’extérieur, 3 surveillantes aux diners/récréations font les brigadières avec des élèves et les directrices se promènent un peu partout. Ils connaissent, je dirais au moins 75% des noms des élèves. Ils font des « high five », ils souhaitent bonne journée à un ou disent wow j’aime tes cheveux à un autre. Encore une fois ici, ils entrent en contact direct avec les enfants. Ils les interpellent, ils leur parlent et les complimentent. Ça crée des liens, du positif, de l’attachement… Ça peut changer un mauvais matin instantanément en une belle journée pour certain de ces enfants.

Voila comment notre début de 3rd grade et 5th grade s’est déroulé. Mais j’en ai encore long à vous raconter sur notre école… parce que croyez-le ou non j’ai encore plein de chose à vous raconter à propos de notre campagne de financement et des cours d’arts plastiques !!!

 IMG_5488

P.s…. Avez-vous des écoles vertes dans votre coin ? Nous on a une éolienne et des panneaux solaires. C’est ti-pas beautiful ça 😉

seattle skyline

3 réflexions sur “Une nouvelle année commence

  1. Marielle Houle dit :

    On devrait faire la même chose dans nos écoles. Je suis parfaitement d’accord avec toi. Les directrices et directeurs doivent sortir de leur bureau et rencontrer les étudiants. Bravo pour votre école 🏫

    Aimé par 1 personne

  2. robert gevry dit :

    Allo ma belle Liège, Wow très captivant de lire ton récit et nos commissions scolaires auraient intérêt à te lire et prendre des notes pour nos petits mousses . Bien contente pour toi que tout aille bien dans vos nouveaux projets de vie xx, merci encore pour ton récit c’est super 😀

    Envoyé de mon iPad

    Aimé par 1 personne

  3. Melissa Ducharme dit :

    oh c’est inspirant!!!
    Comme quoi ça ne prend parfois que de petites choses pour faire une grande différence.
    Et puis, finalement le garçon qui jette le 3/4 de son lunch, il prend des médicaments??
    (C’est vraiment bizarre de penser qu’un enfant en pleine croissance peut prendre des pilules qui lui coupent l’appétit tout en espérant qu’il se développe normalement?!? J’comprends pas trop comment la société en est rendue là… )

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s