On joue les touristes

Quoi de plus l’fun que de jouer les touristes, même si c’est dans sa propre ville. Le 24 juin ça fera officiellement un an que nous sommes résidents des États-Unis. Les derniers 12 mois ont défilé à la vitesse de l’éclair, vraiment ! Et même si ça fait presqu’un an que nous sommes ici, je continue de m’émerveiller à chaque fois que je vois les montagnes enneigées à l’horizon ou la ville de Seattle dans le coucher de soleil. Tout le paysage qui nous entoure est d’une beauté incroyable. L’ouest, vraiment, est rempli de charme, de nature, d’air pur et ça fait tellement du bien. D’être entouré de la nature ça rend plus zen je trouve, mais aussi plus reconnaissant et conscient de ce qui nous entoure. Plus conscient qu’il faut faire attention à notre mode de vie et prendre plus le temps de prendre le temps. Seattle est tellement une belle ville pour marcher et explorer les quartiers, tranquillement avec un bon café à la main 😉 Alors cette semaine j’en ai profité pour faire la touriste, encore, dans ma ville. J’ai vécu ma toute première expérience au Amazon Go Store. Longtemps réservé aux employés d’Amazon uniquement, le temps que le système soit parfaitement parfait, il est maintenant ouvert au public. Qu’est ce que le Amazon Go store ? Un magasin sans caissier, Ha-ha, aussi simple que ça. Étape 1- tu télécharges l’application Amazon Go sur ton cellulaire et tu te crées un profil relié à une carte de crédit 2- Tu entres dans le magasin en scannant le code unique de ton application Amazon Go. 3- Tu prends ce que tu veux et tu ressors sans ‘’passer à la caisse’’ 4- Quelques minutes plus tard (voir environ 30-45 minutes) tu reçois une notification mentionnant le temps de ta visite et le montant de la facture qui a été chargé sur ta carte de crédit. Pas de file d’attente, pas de bordel. You grab and go, that’s it! Qu’est-ce qu’ils vendent dans ce magasin ? Principalement des sandwichs, wraps, salades, petits desserts, collations, trucs à boire et quelques boites de repas tout préparé d’avance. Le système est vraiment à point et ça fonctionne très bien. Tu peux prendre des trucs sur les tablettes, les regarder et les remettre en place et tu ne seras facturés que pour ce que tu pars avec. Plusieurs ont vraiment testé le système, incluant mon chum (surprise!) et il semble y avoir très peu d’erreurs. Il doit y avoir des centaines de caméras au plafond pour analyser qui prend quoi, c’est réellement impressionnant.

Ensuite, nous sommes allés visiter les ‘’Sphères’’. Endroit complètement fou, sorti tout droit de l’imagination de Jeff Bezos, le PDG et fondateur d’Amazon. Mais qu’est-ce que les Sphères ? C’est une immense serre en plein centre-ville de Seattle qui est maintenant la maison de plus de 40 000 plantes provenant de plus de 30 pays. Sous la forme de 3 sphères regroupées ensemble, haut de 4 étages, le principe est simple : il s’agit d’un endroit où les employés d’Amazon peuvent aller travailler, luncher, se réunir ou faire des meetings dans un contexte de nature complètement entourés de plantes plutôt que dans une salle de meeting morne entre 4 murs de béton. Comment on fait pour visiter les sphères ? Il faut absolument un ‘’Amazonian’’ avec nous, car l’accès n’est pas public. Donc, si jamais vous venez à Seattle, je peux vous ‘’prêter’’ mon chum le temps d’une visite 😉

L’idée de construire les Sphères a débutée en février 2013, mais la construction réelle n’a débutée qu’en juin 2015. En mai 2017 les premières plantes ont fait leurs arrivées dans les Sphères et en juin est arrivé le plus gros arbre. Rubi (c’est le surnom qu’ils ont donné à l’arbre) est un Ficus rubiginosa qui provient de la Californie. Il mesure 49 pied de haut, 22 pieds de large et pèse 36 000 livres. Lors de son arrivée à Seattle après son périple vers le nord, ils ont dû ouvrir le toit de la sphère principale et transporter Rubi avec une grue jusqu’à l’intérieur des Sphères. Tout a été complété dans les mois qui ont suivi pour l’ouverture officielle qui a eu lieue en janvier 2018.

AmazonSpheresOpening2018_141.0

2018-06-12_12-30-18_217

C’est vraiment un feeling intéressant et contrastant tout à la fois d’être dans une oasis de verdure et d’humidité en plein cœur du trafic et du tourbillon du centre-ville. Croyez-moi, si je travaillais pour Amazon, je serais tout le temps-là, sur ma p’tite table, tranquillement assise avec mon café. C’est tellement une ambiance de travail relaxante et détendue. Sans compter qu’il fait chaud, on se croirait vraiment ailleurs !

Finalement, nous sommes arrêtés à l’observatoire de la Columbia Tower, la plus haute tour de Seattle. La vue à 360 degré est tout simplement incroyable. Ok, encore une fois, le soleil n’était pas de la partie… mais, MAIS, les nuages étaient assez haut pour qu’on ait une vue IN-CRO-YA-BLE sur le majestueux Mount Rainier, l’emblème de l’état de Washington. Cette montagne, est un volcan supposément toujours actif et c’est la plus haute montagne de la chaîne des Cascades dans le Pacifique Nord-Ouest. Il est tout de même situé à 95 km de Seattle, mais quand le ciel est complètement dégagé, on peut voir Mount Rainier à l’horizon et croyez-moi, on ne s’en tanne jamais!

2018-06-12_14-04-47_930

2018-06-12_13-57-12_504

2018-06-12_14-18-11_742

 

2018-06-12_13-59-25_644

 

Je vous partage mes meilleures photos, question de vous donner le goût de venir visiter Seattle un jour, je m’en viens pas mal  bonne comme guide touristique 😉

seattle skyline test

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s