Le financement !

« This morning I just had Pilates and right after I went at a fundraising lunch for the Issaquah School Foundation. Who the hell i’m becoming, who am I ? »  Voici les mots exacts de ma nouvelle amie Tiffany pendant notre p’tite jasette en attendant que les enfants sortent de l’école. Parce que bien oui, des mamans, ça trouvent toujours le temps de se piquer une p’tite jasette dans le chaos de la fin des classes, pendant qu’une centaine d’enfants courent dans tous les sens et ce, en profitant de quelques rayons de soleil. Bref, pour en revenir à mon amie Tiffany, tranquillement pas vite, tout comme elle, je me glisse dans les différentes organisations qui ont un lien avec l’école des zinfins et je suis de plus en plus active dans les méthodes de financement. Parce que semble t’il que le financement, c’est la clef 😉

Le système scolaire c’est comme le système de santé, je commence à peine à comprendre toutes les subtilités… Mais voici en gros ce que j’ai compris. Aux États-unis comme au Canada, l’éducation relève de l’état (à lire ici province) et non du fédéral (l’ensemble du pays). L’état finance le minimum du budget pour que l’école fonctionne et le reste du budget d’opération provient de 3 ressources :

1-Le PTSA (qui est une organisation tiré de l’acronyme Parent, Teacher and Student Association). Qui en fait est une organisation de parents bénévoles qui ont des enfants qui fréquentent l’école. Chaque école à son PTSA. Et le PTSA est responsable des activités parascolaires comme la journée d’accueil du début d’année, le party Halloween, la « science fair », la « cultural fair », le spectacle de talents de l’école et la fête de fin d’année. Ils organisent aussi la semaine d’appréciation des enseignants. Ahh et j’oubliais, le film du mercredi après-midi et le fameux vendredi pop-corn à tous les 1er vendredi du mois. Mise à part les activités, ils fournissent aussi des livres à la bibliothèque de l’école et le plus important: le programme d’art de l’école. Parce que les classes d’art, ne font pas partis du budget initial de l’école. Donc, tout le matériel nécessaire pour faire des p’tits hiboux en argile, un dessin de fusain ou encore une sculpture en papier mâché bien ça vient du budget du PTSA.

2- Issaquah School Foundation. Le nom le dit c’est une fondation. Ils aident les écoles du districts sur différents extras comme la musique, des classes de robotique et les frais de différents spécialistes.

3- Bonds and Levies. Le school district utilise des « bonds » ou « obligations » pour récolter de l’argent. Cet argent ne doit être utilisé que pour du capital, donc construction, rénovation des bâtiments, achat de véhicule ou d’équipement. Le district vend des obligations aux investisseurs, utilise cet argent, puis le reverse aux investisseurs sur une période donnée, qui est généralement de 20-30 ans.

Les « Levies » (désolée, j’ai aucune idée du nom en français) sont une somme d’argent que le district utilise pour des motifs d’apprentissage, exemple : les salaires des enseignants, les programmes enrichis, de l’équipement adapté, etc. Les « Levies » sont attribués sur une plus courte période , soit 2 ans question de suivre l’inflation. La grosse différence ici, c’est que les « Levies » sont soumis au vote. Le school district soumet ses « Levies » à tous les 2 ans aux électeurs qui résident sur leur territoire. Donc, le school district risque à chaque élection de ne pas obtenir le montant d’argent souhaité, ce qui signifie des pertes potentielles de revenus pour les écoles si les électeurs refusent. Semble t’il qu’à la dernière élection en février 2018, les « Levies » ont passé à tout juste 51%.

Samedi dernier c’était la soirée de vente aux enchères pour le PTSA de l’école. C’était toute une expérience de financement à l’américaine. Soirée chic à l’hotel Hyatt de Bellevue et contre toute attente, le monde était vraiment chic ! Pis ça c’est rare en maudit ici. Dans le Pacific Northwest, le monde est habillé en sport 364 jours par année genre. Les mamans sont en leggings/ sneakers/ coton ouaté ou en « Lululemon » presque tout le temps ! Faque de voir les mêmes mamans en robe de soirée et des talons aiguilles de 4 pouces de haut, ça surprend. Je reviens à mes moutons : soirée aux enchères. La première partie des enchères était une enchère silencieuse sur différents trucs que le PTSA avait reçu en commandite des magasins, boutiques et restos du coin. On pouvait enchérir sur 1 an de crème glacée Ben & Jerry’s, des certificats cadeaux de restaurants et même une visite « behind the scene » du Starbuck’s. Malade, c’est une de mes amies qui l’a gagné en plus ! Ensuite, tout le monde passe à table et c’est là que le bordel commence (ou le fun, ça dépend de qui regarde!). À notre arrivée à la soirée, on pouvait donner 25$ pour jouer à pile ou face (head or tail en anglais). Toutes les personnes qui ont payé le 25$ se lèvent et l’animateur/ encanteur de la soirée donne ses commandes. Tu choisis  »tête » tu mets tes mains sur ta tête ou face (tail) tu mets tes mains sur tes fesses. Il flip le 25 cents et ceux qui gagnent restent debout, et ainsi de suite jusqu’à ce qu’il ne reste qu’une seule personne qui gagne un crédit de 500$ pour les « vraies enchères » de la soirée. Ensuite, quoi de mieux que de miser sur une tournée de margaritas ! Ben oui toi, l’animateur part les enchères et hop, en moins de 2 minutes il y a une table qui est prête à 400$ pour une tournée de 10 margaritas ! Ça fait cher en maudit du verre ça, la tequila qu’ils mettent dedans à besoin d’être  »su’a coche  ». Pis là, les choses sérieuses partent. Les vraies de vraies enchères. Tous les prix qui sont mis en enchère pendant cette portion de la soirée sont uniquement des items qui ont été donné par des parents de l’école : 1 semaine de condo à Los Cabos au Mexique, 1 semaine de condo à Cancun, 5 nuits de condo au Lac Chelan (destination vacance populaire à quelques heures de Seattle), une loge pour une game des Mariners (l’équipe de baseball majeur de Seattle), un casque des Seahawks signé par Russell Wilson, le quart-arrière des Seahawks, une soirée culinaire- dégustation mexicaine à domicile pour 15 personnes, bref, absolument rien qui est dans mon budget et surtout raison de visa oblige, c’est vraiment pas le temps de payer pour une semaine au Mexique dans notre situation. Les enchères marchent vraiment bien, ça monte dans les quelques milles dollars à chaque fois ! Pendant ce temps, à notre table, on regarde tout ça aller comme si on était sur une autre planète. En fait, c’était un peu le cas parce que sur sept personnes, seulement une était une  »vraie américaine ». On était sans contredit la table la plus internationale de la soirée : Canada, Australie, 2 x Pays-Bas, Angleterre et Turquie. On était les Nations Unies comme on s’amusait à dire 😉 Bref, les Nations Unies ce soir-là étaient pas mal  »sur le cul » de voir les États-Unis garrocher de l’argent à grand coup de 400$ pour des margaritas et 2000$ pour une soirée mexicaine à la maison.

Voici un bref video qui a été présenté lors de la soirée par le PTSA. Si ça vous tente de voir, un tout petit peu, notre merveilleuse école et sa super directrice, Mrs Otley. D’ailleurs, notre super directrice Mrs. Otley est vraiment tout un phénomène. Elle est vraiment dans une ligue à part. Elle est présente, impliquée et elle prend vraiment soin des enfants. Elle prend le temps de faire la lecture aux enfants dans leur classe une fois par mois. Elle organise des  »Coffee with Christy » à tous les mois afin de discuter avec les parents de n’importe quelle question ou interrogation qu’ils peuvent avoir, le tout dans un cadre moins formel que son bureau. Elle assiste à des réunions de parents avec nous. Elle organise les Great Kids à tous les mercredis et elle va dîner avec les enfants qui ont été sélectionnés Great Kids dans une salle juste pour eux. Mes enfants l’adorent, tous les enfants l’adorent ainsi que le personnel et les parents (et beaucoup de papas !). Elle est facile d’approche, sympathique et très ouverte d’esprit. À l’encan samedi soir, ils ont eu la  bonne idée d’ajouter un super prix : une journée où ton enfant deviendra l’assistant-directeur avec Mrs. Otley. Le prix a tellement été populaire, qu’elle a décidé d’offrir la chance à un 2e enfant et le tout s’est vendu pour 1900$ chaque enfant ! Tsé, faut que tu l’aimes en maudit ta directrice pour donner 1900$ à l’école pour que ton enfant passe une journée avec elle ! Mais comme Tiffany disait, dans le fond, c’est pour le bien de l’école (et de nos enfants), faque why not peanut 😉

 

Voici quelques liens supplémentaires si jamais le cœur vous en dit d’aller en découvrir plus sur nos organismes qui financent les écoles ici .

Issaquah School Foundation : http://isfdn.org/

Grand Ridge PTSA : http://grandridgeptsa.org/Home

 

seattle skyline test

 

Une réflexion sur “Le financement !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s