Le jour de la marmotte

Le 2 février dernier c’était le jour de la marmotte. Une des journées les plus insignifiantes à mon avis où des gens aiment à se fier sur une marmotte pour prédire la fin de l’hiver ! Avec le temps,  cette journée a dévié en expression populaire qui fait référence à une situation désagréable qui se répète sans cesse, comme dans le fameux film des années 90  « Le jour de la marmotte » avec Bill Murray. Figurez-vous que le vendredi 2 février dernier, on a vécu notre propre version du jour de la marmotte. Nous avions obtenu, plus tôt dans la semaine, notre autorisation du département de l’immigration américain de retourner aux États-Unis. Comme je suis rendu une experte dans l’art de faire et de défaire des valises « presque » efficacement, en quelques heures nous étions prêts. J’ai donc acheté de nouveaux billets d’avion vers Seattle pour nous 4 et on se voyait déjà fêter le Superbowl avec nos amis américains ! La vie a jugé que c’est pas comme ça que ça allait se passer….

Arrivés avec plus de 4h d’avance à l’aéroport pour être certains d’avoir amplement le temps de répondre aux questions des douaniers, j’étais assez confiante que tout se passerait bien… Mais non, ça ne s’est pas bien passé. Je ne peux pas entrer dans les détails, mais disons qu’il y a un léger conflit d’interprétation entre les douaniers et  l’immigration.  Alors, retour à la case départ, sans passer Go, sans réclamer 200$ et en perdant 4 billets d’avion, encore !

Je sais bien qu’il faut voir le coté positif des choses, mais là actuellement c’est pas rose-rose. Toute notre vie est en suspend, nous ne contrôlons rien du tout et l’information rentre au compte-goûte. Même les meilleurs esprits positifs de la terre ne parviendraient pas à nous remonter le moral en ce moment. Il reste quelques options ou solutions possibles et le tout est évalué par l’équipe d’avocats derrière nous. On se croise les doigts, les orteils pis toute ce qui peut se croiser pour qu’un p’tit miracle de solution fasse son chemin…

26827724_10155132947917694_1093550543_o

Pendant ce temps, j’essaie de garder les zinfins au même rythme que s’ils étaient à l’école. Imaginez, moi qui stressait parce que je leur faisais manquer 1 journée d’école… on est rendu a plus de 1 mois d’absence ! Grâce aux deux professeurs des zinfins qui sont absolument fantastiques, je suis leur plan de cours à distance avec des leçons en fichier PDF à imprimer, de la lecture via des applications en anglais, de l’écriture dans un cahier et des cours d’anglais via un site internet. D’ailleurs, ce programme est vraiment fantastique. Les enfants se connectent à leur compte avec les codes créés par leur professeur d’anglais et ils sauvegardent chaque module complété dans leur compte. Ils doivent s’enregistrer en disant quelque phrases à voie haute, faire plusieurs jeux et exercices de mots de vocabulaire et de structure de phrase. Leur professeur peut voir leur cheminement et écouter leur prononciation pour mieux les corriger éventuellement. Je trouve ça tout simplement fantastique. Le gros avantage de l’école à la maison c’est qu’on peut rester en pyjama, pas de stress et faire les choses qu’on veut dans l’ordre qu’on veut. Mais c’est clairement le seul avantage, croyez-moi ! Je n’avais pas vraiment pensé qu’un jour je ferais l’école à la maison à mes enfants et une des raisons est que j’ai zéro patience et mon style d’enseignement n’est pas très pédagogique !!! Ajoutez à cela que je dois me remettre à jour pour comprendre les nouvelles techniques d’apprentissage pour faire des soustractions et des additions de nombre de moins de 100 en 2e année avec fiston et les maudites fractions en 4e année avec ma grande. Après avoir regardé plusieurs vidéos Youtube pour comprendre les techniques enseignées en 2018, j’ai réussi à maîtriser les « place value charts » et le principe de faire des « bundle and unbundle » avec les unités, les dizaines et les centaines ainsi que les soustractions avec retenu. Faque c’est là qu’on est rendu, Yeah ! Je suis clairement plus à l’aise en 2e année qu’en 4e année avec les fractions. Au menu des fractions on retrouve les termes et  techniques suivantes :   » area models, tape diagrams, number lines ». Ça, en fait, j’ai fini par comprendre que c’est juste des méthodes différentes pour expliquer le même principe des fractions. Après, on est tombé dans les additions, soustractions et multiplication de fraction… Bref, des heures et des heures de plaisir. Je peux vous dire que mes zinfins n’ont jamais eu aussi hâte de retourner à l’école 😉

 

yulsea

Hier, la professeur de fiston a organisé un appel Facetime avec toute la classe. Honnêtement, cette prof-là est tout simplement fantastique, on l’aime d’amour.  On espère tellement fort que fiston puisse revenir et finir son année dans sa classe. Tous les amis ont eu la chance de discuter avec fiston « live » et de lui poser des questions sur le Québec, la température et la neige ! Ils étaient tellement énervés de se voir et de se parler. C’est venu me toucher directement au cœur, même fiston était ému.

Je pensais que 2017 avec notre déménagement à Seattle avait été tout un épreuve en soit, mais disons que 2018 apporte déjà son lot de problèmes, d’incertitude et de stress qu’on se serait bien passé. Je sais, je sais, je les connais toutes les fameuses phrases de « psycho-pop-bonbon » comme : il faut être positif, voir le bon côté des choses, se dire qu’il y a des familles qui vivent des situations bien pires que nous, qu’un jour on va en rire, que rien n’arrive pour rien dans la vie, qu’il faut apprendre à faire confiance en la vie et lâcher prise.  Mais là pour le moment, tout ce que je veux c’est revenir chez nous avec ma p’tite famille, défaire mes décorations de Noël, prendre mes chats dans mes bras pis arrêter de payer mon vin trop cher 😉

 

seattle skyline test

2 réflexions sur “Le jour de la marmotte

  1. Roxanne Grondin dit :

    Oh wow je ne savais pas que vous viviez tout ça! Est-ce un gros problème de visa? Et ça fait plus d’un mois que ça continue?

    On pense à vous! Faites nous savoir si jamais on peut vous aider.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s