La fausse bonne idée !

Canadian Passports

 

Depuis qu’on est aux États-Unis, il était clair dans notre tête qu’on aimerait revenir au Québec pour la période des fêtes. On se disait que ça ferait du bien aux enfants (et à nous aussi) de revoir nos familles et amis. Comme tout le monde le sait, les billets d’avion dans le temps des fêtes, c’est cher ! Le secret, acheter d’avance, idéalement en août ou septembre, gros maximum. Ça c’est mon conseil gratuit d’agent de voyage. Vers la fin de l’été les tarifs sont plus raisonnables et surtout, le choix est encore très bon pour les horaires de vol. Alors la fille analyse les vols pendant un bon 3-4 semaines pour trouver l’horaire qui me convient parfaitement. Départ pas trop tôt de Seattle et retour pas trop tard de Montréal. Parce qu’avec le décalage horaire, c’est pas toujours évident de trouver la bonne combinaison. Sans oublier le temps de connexion pas trop long ou pas trop court ! Bref, je sais ce que je veux et je ne choisis pas juste le prix le moins cher, je recherche un ensemble de critères. Donc en septembre, c’est réservé et tout le monde est content. Enfin une bonne chose de réglée.

Le premier problème d’une longue saga arriva fin octobre. Je me décide par tout hasard de regarder l’horaire de mes vols sur mon application d’American Airlines. Hummm, bizarre. Ça dit que j’ai 2  »uncoming trips » ??. Même date, mais différents vols ?? J’appelle American Airlines tout de suite pour vérifier ce qui ne va pas, avec un léger sentiment de « j’ai pas un bon feeling ». Notre vol fait Seattle – Philadelphie – Montréal a l’aller et Montrtéal – Chicago – Seattle au retour. L’agent me répond que le problème se situe avec le vol vers Montréal. La portion Seattle-Philadelphie est correcte, mais ils ont annulé la portion Philadelphie-Montréal parce qu’ils venaient de se rendre compte que c’était le 25 décembre et que ce vol-là n’a pas lieu les journées fériées ! OH ! Y’a vraiment quelqu’un qui n’a pas réfléchi longtemps quand l’horaire est sortie. On s’entend que le 25 décembre, c’est Noel, pis c’est pas mal comme ça à chaque année ! Donc, l’agent me dit qu’American Airlines m’a automatique protégé sur un autre itinéraire (voilà pourquoi j’ai 2 itinéraires sous la même réservation dans mon application). Mais, y’a un gros problème qui saute direct à mes yeux d’agent de voyage… On nous propose un vol Seattle – Chicago – Montréal avec un temps de connexion de 35 minutes. Pour les non-habitués à ce type de vol, quand on fait une connexion, il faut sortir de l’avion et marcher jusqu’à la prochaine porte d’embarquement. Dans ce cas-ci je n’ai pas à me préoccuper de mes bagages enregistrés, mais il faut tout de même attendre que le maudit avion soit atterri et que tout le monde sorte de l’appareil. J’avais donc 35 minutes pour sortir de l’avion, courir jusqu’à la prochaine porte d’embarquement qui peut être à 2 minutes ou à 45 minutes (je le sais pas d’avance ça!) avec mes bagages à main et 2 enfants, dans un des aéroports les plus achalandés des États-Unis, la journée de Noël, dans la ville qui est reconnu pour ses retards à cause de la température. Chicago, ville des vents. Il ne l’ont pas inventé ce slogan !!! Donc, « no-way » monsieur l’agent, je ne veux pas ce vol moi. Mais comme je l’ai dit plus tôt, plus on se rapproche de décembre, moins les horaires de vol sont intéressants. Passer par Dallas pour me rendre à Montréal, ça ne m’intéresse pas non plus. C’est vraiment parce que les enfants tenaient aux vacances de Noël au Québec, parce que moi j’aurais échangé ça contre des billets pour Cancun drette-là ! On a fini par trouver un compromis et risquer un vol de nuit. On a donc changé notre vol pour un Seattle – Philadelphie – Montréal, départ le 23 décembre au soir de Seattle. Ce sera notre première expérience de vol de nuit avec les enfants. Je suis pas super enthousiaste, mais ça restait une bonne option selon nos contraintes.

Le deuxième problème est survenu au début décembre. Ça sort dans les journaux aux États… American Airlines a eu un bug majeur dans son système d’horaire de vol accordant trop de congés aux pilotes pendant la période des fêtes. Qui donc voyage avec American Airlines pendant les fête… Ben oui, nous ! ARGHHHH. Laisse passer quelques jours, voir comment la situation évolue, puis j’appelle mes amis d’American Airlines. On m’assure qu’une entente a été conclue avec les pilotes et que tous les vols seront opérés tel que prévu. Il faut dire aussi que la plupart des Québécois qu’on connait dans le coin de Seattle nous ont tous fortement déconseillé de voyager vers le Québec pendant les fêtes. Overbooking, perte des valises, vols annulés à cause de la température, dormir sur les bancs d’aéroport avec les enfants … bref plein de belles histoires qui donnent vraiment confiance ! Encore une fois, l’envie de tout annuler ça me vient à l’esprit.

Le troisième problème est quant à lui toujours en cours, si on peut dire ça comme ça. Nous avons pris l’avion le 23 décembre dernier. Il y a bien eu un équipage ET un avion pour nous rendre de Seattle à Philadelphie, puis ensuite de Philadelphie à Montréal. On a été chanceux sur cette partie, aucun retard, nos valises ont suivies, tout c’est bien déroulé. Mis à part que je suis arrivée dans ma famille le 24 décembre avec une nuit de sommeil d’environ 1h30, que j’avais commencé à avoir mal à la gorge la veille de notre départ et que j’ai commencé à éternuer et moucher exactement 5 minutes après avoir décollé de Seattle. Et tout ce que j’avais sur moi c’est 6 napkins brunes de Starbucks prises rapidement avant d’embarquer dans l’avion pour un vol de 5h et des poussières. Ça te scrappe une face de party de Noël ça des napkins brunes !! Nous avons passé de très belles fêtes au Québec, bien entourés de nos familles et amis. Le temps était compté et on en a profité au maximum. Retour prévu à Seattle le 2 janvier. Zéro trafic sur les routes, on s’enregistre en une fraction de seconde et zéro attente à la sécurité. Wow, ça n’a jamais bien été à YUL depuis un méchant bout ! Pis BAM, on est aux douanes américaines. C’est précisément là que s’est présenté le 3e problème. Ce que nous pensions être comme une simple procédure, s’est transformée en interrogatoire sous serment de plus de 2h30 dans le bureau des douanes américaines à YUL. Pour finalement, se faire dire qu’on ne pouvait pas partir pour les États-Unis, qu’on allait manquer notre vol… et rester pris au Québec. J’peux vous dire qu’il y en a des choses qui défilent dans ma tête et celle de mon chum à ce moment précis. Plusieurs gros mots, quelques larmes et beaucoup de découragement. Les enfants comprennent rien (pis honnêtement moi non plus!) fiston pleure parce qu’il veut revoir ses chats, fillette veut revoir ses amies. Bref, le seul mot qui me vient à l’esprit pour décrire nos états d’âme c’est : on est DÉCALISSÉ. s’cusez le gros mot, mais y’a rien d’autre d’aussi pertinent 😉

On nous fait escorter par la porte d’en arrière pour « retourner » au Canada. American Airlines doit nous renvoyer nos valises, pendant ce temps-là mon chum joue du téléphone avec Amazon sur un banc d’aéroport, pis moi j’appelle mes parents !

 » Maman, vient nous rechercher, on est pris ici ! » Parce que c’est carrément ça. On est littéralement pris entre 2 chaises. On est résident américain, mais pas capable d’entrer chez nous. Mais on est citoyen canadien avec plus rien ici. Ni adresse, ni rien.

Les 48h qui ont suivi ont été les plus stressantes de ma vie. Ne pas savoir ce qui se passe, pas trop comprendre pourquoi on en est là. Se réveiller en pleine nuit parce que tu es en pleine crise d’angoisse. Il y a quelqu’un qui vient de tout chambouler la p’tite vie qu’on s’est tranquillement bâtie pendant les 6 derniers mois avec beaucoup d’efforts. Qu’est ce qui arrive si on ne peut jamais retourner ?  Qu’est ce qui arrive avec la maison, les autos, les CHATS ??? Les enfants vont manquer combien de jours d’école ? Est-ce que mon chum peut encore travailler ? On ne veut pas déménager encore une fois. On veut juste retourner chez nous…

2018 commence fort en maudit…. à suivre, sous peu j’espère !

seattle skyline test

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s